Accessibilité des ERP, on vous explique tout ! Laisser un commentaire

Depuis la loi du 11 Février 2005, l’accessibilité des personnes en situation de handicaps (ou de perte d’autonomie) aux établissements recevant du public est devenue obligatoire. Il y a eu par la suite beaucoup de décrets pour étoffer cette loi. Dans cet article, vous allez retrouver les informations principales mises à jour et simplifiées.

Quelles sont les personnes concernées :

Ces personnes se différencient en quatre grandes familles :

  • Les personnes à mobilité réduite : handicap physique/moteur qui diminue leur capacité motrice en touchant leurs membres supérieurs ou/et inférieurs, mais aussi des personnes de petite ou de grande taille. Des personnes qui ont par exemple une forte corpulence ou encore des mamans avec leurs poussettes ou bien des personnes âgées…
  • La déficience visuelle, on parle ici de personnes malvoyantes ou non-voyantes. Ce handicap rend l’orientation et l’autonomie plus compliquée.
  • La déficience auditive regroupe des personnes qui ont un trouble de l’audition plus ou moins grave, allant de la personne malentendante à la personne sourde.
  • La déficience mentale comprend les personnes souffrant de troubles psychiques et/ou intellectuels.

L’accessibilité extérieure des ERP, ça vous parle ? Non ? On vous explique

L’accessibilité extérieure ou cheminement extérieur commence dès l’arrivée sur le parking d’un établissement recevant du public.
Comment ?
Avec une place de parking spécifique pour se garer, un cheminement accessible guide les personnes handicapées vers l’entrée de l’ERP, entrée qui est adaptée.
Les personnes en situation de handicap ont besoin d’avoir des places PMR à disposition dans les ERP.
Pourquoi ?
Pour leur permettre de bien se retrouver dans le parking et aussi d’avoir un espace suffisant pour se garer.
Comment le mettre en place en pratique ?

  • Au-delà de 500 places, il est obligatoire de proposer 10 places au minimum pour les personnes à mobilité réduite (Vous devez en proposer un si vous avez entre 0 et 50 places !).
  • De base, 2% des places de parking doivent être réservées aux PMR.
    • Leurs dimensions ?
      • Largeur minimale d’une place : 3.3 m
      • Longueur minimale : 5 m
      • Pente inférieure à 2 % sur toute la surface de la place
    • Une signalisation contrastée se trouve au sol ainsi que sur le panneau, cela permet à la personne à mobilité réduite de visualiser la place
    • Quelle couleur et dimension ?
      • Ces symboles seront de couleur blanche ou bleu.
      • Dimensions :
        • 1 – Deux symboles de : L. 0.3 x l. 0.25 m
        • 2 – Un symbole de : L. 0.6 x l. 0.5 m
      • Ces places sont idéalement positionnées au plus près de l’entrée de l’établissement.

Une fois sortie de leur place, les personnes handicapées doivent pouvoir se repérer facilement.

Accessibilité ERP - Label norme - Entrée

Pour ce faire, les éléments suivants (obligatoires) sont mis en place :

  • Un cheminement accessible (bande d’aide à l’orientation / bande de guidage), permet aux personnes ayant des troubles de la vision de se déplacer vers l’entrée.
    • Contrasté au minimum à 50% avec son support
    • Cette bande doit avoir une granulométrie ou un relief différent de son support, afin que les personnes déficientes visuelles sentent la différence.

Dans le cas où il y a un seuil de plus de 19 mm de hauteur, une rampe d’accès est mise à disposition.

  • Elle est de préférence fixe mais peut être amovible
  • Ses caractéristiques :
    • Elle supporte jusqu’à 300 KG.
    • Elle est antidérapante.
    • Elle est assez large pour permettre aux personnes en fauteuil roulant de l’utiliser.
    • Pente inférieure à 10 % pour toute rampe longue de plus de 0.5 m.
    • Pente inférieure à 8 % pour toute pente entre 0.5 m et 2 m.
    • Une pente de 5 % pour toute longueur de plus de 2 m.
  • Attention, un carillon d’appel doit être disposé à côté de la rampe afin qu’une personne handicapée puisse se signaler.
    • Position : entre 0.9 et 1.3 m et à + de 40 cm d’un coin.

Dès qu’il y a un escalier (suite de marches de plus de trois marches), les éléments suivants sont mis en place :

  • Système antidérapant de 3 cm de large minimum (sur toutes les marches de l’escalier) qui couvre la longueur de la marche afin de diminuer le risque de chutes
    • Contraste de 50 % avec le support
  • Des contre-marches de 10 cm de haut minimum qui couvre la longueur de la marche et servent de repère aux personnes malvoyantes
    • Contraste 50% avec le support
    • La première et la dernière contremarche sont contrastées par rapport à l’escalier, cela permet une meilleure visibilité de l’effort à fournir.
  • Sur le haut de l’escalier, une bande podotactile ou des clous sont disposés. Essentiels pour assurer la sécurité des personnes mal/non voyantes qui peuvent repérer le danger grâce à ce dispositif.
    • Largeur de 40 cm (décret) mais 60 cm selon la loi.
    • Cette bande ou ces clous couvrent toute la longueur de la marche.
    • Ils doivent être disposés à 50 cm minimum de la première marche.
    • Un retour peut être nécessaire pour couvrir l’ensemble du passage.
  • Qu’est-ce qu’un retour ?
Clous podotactiles

Sur cette image on voit bien le retour (en clous podotactiles noir) en haut à droite qui sert à avertir les personnes ayant une déficience visuelle qui viennent du côté de l’escalier.

  • Une main courante est placée d’un côté de l’escalier à une hauteur comprise entre 0.8 et 1 m de haut.
    • Elle doit faire toute la longueur de l’escalier et être rigide
    • Elle est de forme ronde ou ovale et est facilement préhensible grâce à son diamètre de 40 mm.
    • Si l’escalier fait plus de 120 cm de largeur, 2 mains courantes seront à placer de chaque côté de l’escalier.
    • En haut et en bas de l’escalier, la main courante doit se prolonger d’un giron de marche (environ 30 cm)
  • Lorsqu’il y a des paliers dans un escalier, il suffit de répéter l’opération :
    • Contremarche contrastée par rapport à l’escalier.
    • Bandes ou clous podotactiles en haut du set de marches
    • Nez de marche sur toutes les marches

Une fois arrivé devant l’entrée, une signalétique contrastée est disposée.

Elle permet aux malvoyants / non-voyants de l’identifier.

  • Elle est contrastée à plus de 70 % avec son support.
  • Une typographie en bâtons est utilisée comme pour tous les lettrages (Ex : Helvetica, Arial, Calibri…)

Les portes d’entrée vitrées, dispositifs obligatoires :

  • Deux bandes adhésives se trouvent sur la porte d’entrée vitrée et avertissent les malvoyants, seniors et les enfants de la présence d’une vitre.
    • Leurs dimensions :
      • Hauteur de la bande de 5 cm minimum sur toute sa longueur
      • Une située à 1m10 de hauteur et une autre a 1m60 de hauteur.
    • Les bandes sont contrastées à 70%.

L’accessibilité intérieure des ERP, la seconde étape… Cruciale !

L’aménagement d’un accueil PMR est un mystère pour vous ?

Et pourtant, une fois que la personne a passé la porte d’entrée, elle se retrouve face à celui-ci.

Accessibilité ERP - intérieur - accueil - labelnorme

Plusieurs éléments sont obligatoires pour qu’un accueil soit considéré comme accessible :

  • Un tapis encastré est situé juste après la porte, contrasté avec le sol et antidérapant, il a pour but de rassurer les personnes handicapées.
    • Important : Il doit être au même niveau que le sol.
  • Un guidage avec une bande d’aide à l’orientation est disponible au sol
    • Composé de quatre cannelures.
    • Sous forme de barrettes ou de rails contrastés.
    • Contrastée en couleurs à 50%.
  • Au niveau de l’accueil, une boucle magnétique permet aux malentendants d’échanger avec l’accueil.
    • Cet outil est situé à plus de 0,40 m d’un angle ou de tout autre obstacle à l’approche d’un fauteuil roulant ;
    • Il est situé à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m et est facilement repérable et détectable (par un pictogramme NF ISO 7001 apposé à côté de cet aménagement).
  • Les lettrages à l’intérieur (et à l’extérieur) du bâtiment ont obligatoirement un contraste de plus de 70%
    • Un lettrage est signalé à côté de l’accueil, des portes vitrées ainsi que des sorties du bâtiment.
    • Format de police : bâton
    • Ils sont d’une hauteur minimale de :
      • H = Distance / 100
  • Un comptoir PMR comprenant un décroché permet aux personnes en fauteuil roulant d’échanger avec le personnel de l’accueil :
    • Hauteur de la table : Entre 70 et 80 cm
    • Largeur : Minimum 60 cm
    • Profondeur : Minimum 30 cm
    • Et un pictogramme PMR est situé à gauche ou à droite de la banque d’accueil afin de la rendre plus repérable.

L’aménagement des escaliers intérieurs des ERP, la troisième grande étape : Attention la marche !

En haut des escaliers, un dispositif d’éveil de la vigilance (Bande podotactile ou clou podotactile) est disposé pour avertir les personnes malvoyantes de manière visuelle et tactile. Celui-ci est accompagné dans l’escalier de dispositifs de sécurité des personnes :

  • Le nez de marche, adhésif ou non, obligatoire au-delà de trois marches. Son objectif est de repérer chacune des marches et d’apporter un confort antidérapant pour limiter les chutes.
    • Contraste de 50 % avec le support
    • Minimum 3 cm et large et couvre toute la longueur des marches.
  • À chaque étage, une signalétique contrastée à 70% indique l’étage auquel on se situe.
  • Le long de l’escalier, une main courante permet de guider, rassurer et limiter les chutes des personnes handicapées.
    • Contrastée à 50% avec le mur
    • Main courante qui dépasse d’un giron de marche sans être un obstacle aux déplacements verticaux
    • De forme ronde ou ovale, rigide et d’un diamètre de 40 mm facilitant sa préhension.
    • Cette main courante doit être doublée si l’escalier possède une marche de largeur supérieure à 120 cm, elle se situe entre 80 et 100 cm du sol.
    • Elle doit couvrir toute la longueur de l’escalier.

L’aménagement des sanitaires d’un ERP, la quatrième grande étape

Sanitaires PMR - Labelnorme - ERP

Les sanitaires comme toute pièce d’un établissement recevant du public doivent être accessibles à tous y compris aux personnes à mobilité réduite.

Cela passe par différents aménagements obligatoires :

Il doit y avoir une signalétique visuelle contrastée à 70% comprenant des textes et pictogrammes qui décrivent le sanitaire à côté de la porte de celui-ci.

Des poignées adaptées permettent aux PMR d’ouvrir les portes et d’accéder aux sanitaires.

Une fois dans les WC pour personnes à mobilité réduite, la personne handicapée doit pouvoir accéder à tous les aménagements de cette pièce en autonomie :

Éviers, miroirs, sèche-mains, savons doivent être disposé à hauteur de fauteuil roulant et une barre d’appui ou barre de maintien doit se trouver à disposition côté des toilettes.

  • Les caractéristiques de la barre de maintien :
    • Hauteur : 0.60 m à 0.85 m
    • Distance de la cuvette : 0.40 – 0.45 m
    • Contraste : 50 %
    • Longueur : 0.90 m

Un rehausseur de toilettes peut aussi être mis en place.

Pour ce qui est de la douche PMR, un siège de douche ou tabouret de douche doit être présent pour permettre aux personnes à mobilité réduite de s’asseoir sous la douche. Une barre d’appui ou barre de maintien ou encore barre de douche verticale (T) / horizontale coudée leur permet de se lever et de prendre appui.

Voici les deux barres d’appui les plus fréquentes dans les douches PMR :

  • Barre d’appui verticale en T :
    • Hauteur à partir du sol : 0.75 m au-dessus du sol
    • Longueur : 50 cm à minima
    • Hauteur : 75 cm à minima
    • Contraste : 50 %
  • Barre d’appui horizontale et oblique (coudée) :
    • Hauteur à partir du sol : entre 0.70 et 0.80 m du sol
    • Angle : 135°
    • Contraste : 50 %

Mise aux normes de votre ERP

Cet article est un exemple de tout ce qu’il est possible de mettre en place dans un ERP et d’autres articles viendront bientôt détailler point par point comment rendre plus accessible votre ERP.

Notre but est de vous conseiller dans vos réalisations et dans vos choix techniques ou bien de matériel, alors si vous avez des questions sur cet article, commentez-le ou envoyez-nous un message sur notre chat.

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

L’équipe de Labelnorme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *